A propos du Yorkshire Terrier

Quelle alimentation pour le Yorkshire Terrier ?

Très populaire en France et aux États-Unis, le Yorkshire Terrier est le plus petit chien de la famille des terriers. Malgré une santé générale assez bonne, comme la plupart des chiens de petite taille, le Yorkshire Terrier est prédisposé à certains problèmes de santé. Par conséquent, sa croissance et sa santé dépendent d’une alimentation adaptée.

Chiot Yorkshire Terrier : quelle alimentation ?

Afin de lui assurer une bonne croissance et une bonne santé tout au long de sa vie, il est important de porter une attention particulière à l’alimentation du Yorkshire en lui donnant des quantités adéquates de protéines, de vitamine et de minéraux, d’hydrate de carbone et de graisse. Il a besoin de nutriments qui vont se substituer au lait maternel et lui permettre de développer ses propres défenses naturelles tandis que le calcium et le phosphore sont nécessaires à la formation de son squelette osseux. Vous devez aussi respecter deux règles de base qui sont un régime alimentaire adapté et des repas à des heures fixes. À l’âge de 2 à 3 mois, il doit être nourri quatre fois par jour, à savoir, le matin, à midi, l’après-midi et le soir. À partir de 3 à 6 mois, les repas sont réduits à 3 fois par jour.

Son alimentation doit être variée, le matin et au goûter, vous pouvez lui donner du lait, des morceaux de pommes, des biscuits secs, des tranches de pain grillées au four ou un jaune d’œuf et du miel. En revanche, les repas doivent être plus consistants à midi et le soir et comporter de la viande en alternant le poulet, le dindon, le lapin et le veau. Vous pouvez également lui donner du poisson ou des foies de volaille à raison d’une fois par semaine ou tous les dix jours. Pour les croquettes, vous devez choisir des marques destinées particulièrement aux chiens de petite taille.

Quelle est l’alimentation du Yorkshire adulte ?

En étant une race de petite taille, la croissance du Yorkshire se termine entre ses 6 et 8 mois et le passage à la nourriture pour adulte s’effectue à partir de cet âge. Toutefois, ses besoins évoluent en fonction de son âge et de son mode de vie, il sera alors nécessaire d’adopter une alimentation adaptée et de faire la transition de manière progressive. Le Yorkshire adulte prend 2 repas quotidiens, le matin et le soir, à des heures régulières. En raison de sa petite mâchoire et d’un système digestif assez fragile, il doit manger de la nourriture qui se digère facilement et en petits formats comme les conserves humides et les croquettes sèches de petite taille. À renouveler régulièrement, l’eau fraîche est également indispensable au Yorkshire. Un adulte de 2,5 à 3 kg mange une ration de 150 g comprenant 80 g de poisson ou de viande, 35 g de légumes et 35 g de riz, mais vous pouvez également lui donner des aliments tous prêts. Son alimentation est à modifier à l’âge de 8 ans où il devient « Senior ». Elle sera moins riche en phosphore et en sel, contenir des apports d’acides gras et d’antioxydants ainsi que des protéines de qualité, mais en moindre quantité.

Quels sont les aliments à éviter ?

Le Yorkshire ne doit pas consommer du gluten et des céréales qui sont des éléments difficiles à digérer pour son estomac. Les fromages fermentés, les gâteaux, la charcuterie, les fruits secs et les glaces sont à proscrire. Il en est de même pour les mets épicés et les légumes comme les petits pois, le chou, les pommes de terre, le chou-fleur, etc. Les os et les poissons avec des arêtes sont également dangereux pour son système digestif. Vous ne devez pas non plus lui donner des restes de repas ou tout ce que vous mangez.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire

A découvrir…